Un tramway nommé Désir

Un ballet par John Neumeier

2 au 6 mars 2022

Un tramway nommé Désir

Un ballet par John Neumeier

2 au 6 mars 2022

Votre sécurité est notre priorité absolue
In accordance with Government of Ontario policy, the Four Seasons Centre for the Performing Arts will operate at full capacity as of 1 mars. Safety protocols including proof of vaccination and masks will remain in place for the Winter Season. See full details here.

Aperçu

Content Warning: A Streetcar Named Desire contains adult themes and controversial elements, such as sexuality, sexual assault, suicide, violence, and alcoholism. The sound of gunfire will be used in this performance as well as the use of camera flash, e-cigarettes and suggestive language.

Not recommended for audience members under the age of 14.

Tennessee Williams a reçu en 1948 le prix Pulitzer pour sa pièce de théâtre sans concession de Broadway, Un tramway nommé Désir. Richement caractérisée et frémissante de violence, l’histoire suit la chute de Blanche DuBois, une belle du Sud transplantée dans un paysage hostile et appauvri qu’elle ne peut accepter. John Neumeier, the brilliant Director and Chief Choreographer of The Hamburg Ballet, created a striking adaptation of Streetcar for ballet in 1983, forgoing chronology to delve deep inside the mind of the play’s tortured heroine.

L’histoire

Blanche DuBois voyage de Laurel, Mississippi, à La Nouvelle-Orléans pour vivre avec sa sœur Stella suite à la perte de la plantation familiale, Belle Reve, et au suicide de son jeune mari, Allan. Stella vit dans un appartement délabré avec son mari Stanley Kowalski, dont le comportement brutal est l’antithèse du raffinement de Blanche. Their clash culminates in assault and escalates Blanche’s mental deterioration until she is committed to an asylum. 

Cinq choses à savoir
  1. 1Acclaimed performances and adaptations of A Streetcar Named Desire have made the story an enduring part of the popular imagination. Parmi les plus célèbres, citons le film d’Elia Kazan de 1951 avec Vivien Leigh et Marlon Brando.
     
  2. 2Neumeier’s adaptation is not a chronological retelling of the story. Elle commence là où la pièce se termine, avec le personnage de Blanche fixant le vide depuis son lit dans un asile. Cette scène puissante fait ensuite place à des souvenirs de Belle Reve et de l’appartement à La Nouvelle-Orléans, à mesure que Neumeier plonge dans la vie intérieure de Blanche.
     
  3. 3Neumeier is not only the choreographer of Streetcar, he also designed the costumes, sets and lighting. Il recrée Belle Reve avec des volets de plantation et des colonnes qui s’effondrent progressivement en référence à un passé qui disparaît, et dans l’appartement de Stella, il transmet la menace constante de violence avec un grand lit placé au centre.
     
  4. 4The National Ballet of Canada is one of the largest repositories of Neumeier’s work in North America. Les acquisitions les plus récentes comprennent : Anna Karenina, basé sur le roman célèbre de Leo Tolstoy, La mouette, basée sur la pièce d’Anton Chekhov et Nijinsky, qui évoque la vie du danseur légendaire Vaslav Nijinsky.
     
  5. 5Sonia Rodriguez, one of the National Ballet’s most luminous artists, will retire as Principal Dancer this season after a glorious 32 year career with the company. She has chosen to dance the role of Blanche DuBois as her farewell performance. Sonia will dance 2 mars, 4 and 5 at 19:30.

 

Un tramway nommé Désir Voir la galerie

Le chorégraphe

Né à Milwaukee, John Neumeier est un chorégraphe international de premier plan et à l’œuvre variée, dont une grande partie est axée sur la préservation de la tradition du ballet dans un cadre dramatique moderne. Il a dansé au Stuttgart Ballet et a été directeur du Ballett Frankfurt avant de rejoindre The Hamburg Ballet en tant que directeur et chorégraphe en chef en 1973.

Le compositeur

Russian-born Sergei Prokofiev was one of the major composers of the 20th century, best known and celebrated for his symphonies, concerti, film music, operas, piano sonatas and ballets, most notably Cinderella and Romeo and Juliet, which is considered one of his greatest works.

Alfred Schnittke était un compositeur russe reconnu pour avoir développé la technique du « polystylisme », par laquelle il juxtaposait des éléments de différentes périodes musicales. Sa vaste œuvre comprend des symphonies, des concertos, des bandes musicales et le ballet Peer Gynt.

 

Ballet Talk

Critiques

« ★★★★/4 Inspiré... une splendeur d’intensité et d’expressivité… un psychodrame extravagant » – Toronto Star

« Le travail de Neumeier est plein d’atmosphère, de pathos et de chorégraphie » — The Globe and Mail

« Un tramway nommé désir est une production excitante, provocatrice et brute. Il vous coupera le souffle. » — BroadwayWorld.com

« Un tramway nommé Désir de John Neumeier nous rappelle à quel point l’excellent chorégraphe est un conteur spectaculaire. Neumeier a saisi l’essence de la pièce de Tennessee Williams et a approfondi son histoire. » – Ballet Review

Durée

  • Acte I 40 m
  • Entracte 20 m
  • Acte II60 m
  • Total (approx.) 2 h

Répartition des rôles

Blanche DuBois
Sonia Rodriguez (2 mars, 4, 5 at 19:30)
Svetlana Lunkina (3 mars at 19:30/ 5 mars at 14:00)
Jurgita Dronina (6 mars à 14:00 h)

Stella, Blanche’s Sister
Jillian Vanstone (2 mars, 4, 5 at 19:30/ 6 mars at 14:00)
Chelsy Meiss (3 mars at 19:30/ 5 mars at 14:00)

Stanley Kowalski
Guillaume Côté (2 mars, 4, 5 at 19:30/ 6 mars at 14:00)
Piotr Stanczyk (3 mars at 19:30/ 5 mars at 14:00)

Harold Mitchell (Mitch)
Brendan Saye* (2 mars, 4, 5 at 19:30/ 6 mars at 14:00)
Donald Thom (3 mars at 19:30/ 5 mars at 14:00)

* Début
Toute distribution artistique peut être modifiée.

Full Casting

Crédits

Conception de la chorégraphie, des costumes, des scènes et de l'éclairage :
John Neumeier

Mise en scène par :
Laura Cazzaniga, Tamas Detrich & Ivan Urban

Musique :
Act I: Sergei Prokofiev, Visions Fugitives, Op. 22
Act II: Alfred Schnittke, Symphony No. 1

Lighting Reconstruction:
Ralf Merkel

Piano Soloist:
Andrei Streliaev

Intimacy Consultant:
Anisa Tejpar

Premiere: Stuttgart Ballet, Stuttgart, Germany, 3 décembre, 1983
Première du Ballet national du Canada : Four Seasons Centre for the Performing Arts, Toronto, 3 juin, 2017

Un tramway nommé Désir est rendu possible grâce à l’appui généreux de The Catherine and Maxwell Meighen Foundation et du Cercle des producteurs.

Le Cercle des producteurs : Gail et Mark Appel, John et Claudine Bailey, Inger Bartlett & Marshal Stearns, Susanne Boyce et Brendan Mullen, Gail Drummond & Bob Dorrance, The Thor E. and Nicole Eaton Charitable Foundation, Sandra Faire et Ivan Fecan, Kevin Garland et Roger Garland, C.M., Emmanuelle Gattuso, C.M. et Allan Slaight, C.M., The William & Nona Heaslip Foundation, Rosamond Ivey, Hal Jackman Foundation, Anna McCowan Johnson et Donald K. Johnson, O.C., Judy Korthals et Peter Irwin, Judith et Robert Lawrie, Mona et Harvey Levenstein, Jerry et Joan Lozinski, The Honourable Margaret Norrie McCain, C.C., Julie Medland, Sandra Pitblado et Jim Pitblado, C.M., Lynda et Jonas Prince, Susan Scace et Arthur Scace, C.M., Q.C., Gerald Sheff et Shanitha Kachan, Sandra Simpson and Noreen Taylor, C.M. et David Staines, C.M., O.Ont.

Durée

  • Acte I 40 m
  • Entracte 20 m
  • Acte II60 m
  • Total (approx.) 2 h

Créez votre propre abonnement et économisez!

Nombreuses options disponibles

Abonnez-vous

Approfondissez

Visitez notre section des nouvelles, Ballet News + pour un aperçu plus approfondi de toutes nos productions.

Consultez Ballet News+

Bulletin courriel

Abonnez-vous aux nouvelles du Ballet et soyez le premier à connaître la répartition des rôles.

Inscrivez-vous dès aujourd’hui

Powered by Translations.com GlobalLink OneLink Software