Royal Opera House

Londres, Royaume-Uni

28 juillet – 1 août 2020

Royal Opera House

Londres, Royaume-Uni

28 juillet – 1 août 2020

À propos du ballet

Aperçu de La Belle au bois dormant

Rudolf Noureev a fait connaître le Ballet national du Canada lorsqu’il a mis en scène sa propre version de La Belle au bois dormant pour la compagnie en 1972. Spectaculaire et opulent, son spectacle a déclenché une période sans précédent de tournées et de succès internationaux pour la jeune compagnie et ses danseurs et il reste aujourd’hui un joyau du répertoire du Ballet national. Rempli de variations éblouissantes et mis en scène sur l’inoubliable partition de Tchaïkovski, La Belle au bois dormant constitue le rêve de tout amateur de ballet.

Bande-annonce de La Belle au bois dormant

L’histoire

Le roi Florestan et sa reine assistent au baptême de leur petite fille, la Princesse Aurore, lorsqu’ils sont interrompus par la méchante fée Carabosse. Furieuse de ne pas avoir été invitée au baptême, Carabosse déclare à la cour que la Princesse Aurore se piquera un jour le doigt et mourra. La douce fée Lilas semble modifier la malédiction, en promettant qu’Aurore ne mourra pas, mais s’endormira seulement pendant cent ans, jusqu’à ce qu’elle soit embrassée par son Prince.

Lire le résumé complet

Cinq choses à propos de La Belle au bois dormant
Le chorégraphe

Rudolf Noureev s’est formé à Leningrad (aujourd’hui Saint-Pétersbourg) avant de rejoindre le Ballet Kirov, se distinguant progressivement comme l’un des grands danseurs masculins de sa génération. Après sa défection de l’Union soviétique, il a formé un partenariat historique avec Margot Fonteyn. Il a été directeur artistique du ballet de l’opéra de Paris de 1983 à 1989 et son chorégraphe principal jusqu’en 1992.

Le compositeur

Le compositeur russe de la fin du XIXe siècle Pyotr Ilyich Tchaïkovski a créé certaines des œuvres les plus populaires du répertoire classique, en particulier ses trois partitions complètes pour le ballet : Lac des cygnes, La Belle au bois dormant et Casse-noisette. Son œuvre comprend des opéras complets, plusieurs symphonies et des concertos.

Critiques

« La Belle au bois dormant du Ballet national du Canada demeure une de ses productions les plus accomplies. » – Pointe Magazine

« ★★★★/4 Grâce à une danse pareille, cette Belle ne dort jamais. » – Toronto Star

« merveilleux... le Ballet national brille dans ce bijou de production. » – The Globe and Mail

Crédits

La Belle au bois dormant

Réalisé, mis en scène initialement et avec une chorégraphie supplémentaire :
Rudolf Nureyev, d’après Marius Petipa

Mise en scène par :
Karen Kain, C.C.

Musique :
Piotr Ilitch Tchaïkovski

Conception de la scène et des costumes :
Nicholas Georgiadis

Conception de l’éclairage :
David Hersey

La Belle au bois dormant est rendu possible par les contributions généreuses de Margaret et Jim Fleck, C.C., The Catherine and Maxwell Meighen Foundation, Sandra Pitblado et Jim Pitblado, C.M., Gretchen Ross et Nancy Pencer et Michael Benjamin.

Billets en vente le 15 avril 2020.

En savoir plus >

Célébrez les danseurs

Cette histoire intemporelle est magnifiquement présentée par les danseurs du Ballet national. Ils aiment les rôles riches de ce genre pour entrer en contact avec le public, faire valoir leurs talents et se dépasser encore plus.

Faites un don aujourd’hui

Bulletin courriel

Abonnez-vous aux nouvelles du Ballet et soyez le premier à connaître la répartition des rôles.

Inscrivez-vous dès aujourd’hui

Powered by Translations.com GlobalLink OneLink Software