À propos du Ballet national du Canada

À propos du Ballet national du Canada

Aperçu

Fondé à titre de compagnie classique par Celia Franca en 1951, Le Ballet national du Canada est la seule compagnie canadienne à présenter une pleine gamme de classiques traditionnels complets. Le répertoire de la compagnie comprend des œuvres par les maîtres internationaux les plus célèbres du 20e et 21e siècle, soit Sir Frederick Ashton, George Balanchine, John Cranko, William Forsythe, James Kudelka, Jiří Kylián, John Neumeier, Rudolf Nureyev, Glen Tetley, Christopher Wheeldon, Wayne McGregor et Alexeï Ratmansky. En plus de son répertoire classique, la compagnie présente également des œuvres contemporaines et encourage la création de nouveaux ballets et le perfectionnement des chorégraphes canadiens. 

Cette compagnie, la plus prestigieuse compagnie de danse du Canada, s’est produite devant plus de 10 millions de spectateurs. Le Ballet national offre une programmation saisonnière en automne, en hiver et en été, en plus des représentations de Casse-noisette. La compagnie a fait des tournées au Canada, aux États-Unis et à travers le monde, avec des prestations récentes au David H. Koch Theater du Lincoln Center à New York, The John F. Kennedy Center for the Performing Arts à Washington, D.C., The Music Center à Los Angeles et le Sadler’s Wells Theatre à Londres, en Angleterre.

Le Ballet national s’engage à sensibiliser et à éduquer les familles et les jeunes qui n’auraient autrement pas l’occasion de vivre les joies du ballet. La compagnie propose un large éventail de programmes adaptés à l’âge des participants qui sont conçus pour favoriser la participation des écoles et des enfants dans la région du grand Toronto et dans les communautés à travers le Canada. YOU dance, le programme vedette du Ballet national, est conçu pour présenter le monde de la danse aux élèves de quatrième, cinquième et sixième années par l’entremise d’ateliers et de prestations offerts GRATUITEMENT.

Le Ballet national compte 120 artistes, danseurs et musiciens ainsi que du personnel de production et d’administration. Tous les costumes et les décors sont fabriqués au Gretchen Ross Production Centre. Sommité créatrice en matière de productions de ballet complètes en Amérique du Nord, le Ballet national loue fréquemment des décors et des costumes à d’autres compagnies à travers le monde.

La saison 2016/17 marque le 65e anniversaire du Ballet national. Regardez cette sélection d’images des archives du Ballet national, représentant chaque saison de l’histoire de la compagnie. Pour en apprendre davantage sur l’histoire du Ballet national du Canada, visitez notre Musée virtuel.

65e anniversaire Voir la galerie

Citations

« Endurance, audace et passion sont les qualités qui caractérisent actuellement cette compagnie. »
National Post

 « Les danseurs du Ballet national réussissent à présenter magnifiquement ce style raffiné. » 
– The Washington Post à propos du Conte d’hiver   

 « Un ballet de Shakespeare exige des acteurs dramatiques de premier rang. Il s’avère que Le Ballet national du Canada en compte plusieurs. » 
– DanceTabs.com à propos du Conte d’hiver   

 « Une compagnie qui peut exécuter avec aplomb des ballets tant classiques que contemporains. » 
– The Globe and Mail   

 « Le Ballet national du Canada démontre des jeux de pieds brillants et des ports gracieux : une compagnie dynamique et assurée. »
– The Independent, Londres, Angleterre

 « Un triomphe pour Mme Kain et la compagnie … un de ces moments qui marquent l’histoire de la compagnie. »
– The Montreal Gazette à propos de Roméo et Juliette

« Le Ballet national du Canada est une entreprise splendide : une intrépidité si rare est la seule façon d’assurer l’avenir d’une compagnie nationale... Nouvelles œuvres. Nouveau sang. Une pensée vers l’avenir. Bravo et encore bravo à Karen Kain et à sa compagnie. »
– Financial Times, Londres, Angleterre

Jalons de la compagnie

1951 : Le Ballet national du Canada est fondé par la danseuse anglaise, Celia Franca.

La compagnie présente sa première prestation le 12 novembre à l’Auditorium Eaton à Toronto. Au programme, Les Sylphides et Danses polovtsiennes de Prince Igor. Les danseurs étoiles sont Celia Franca, Irene Apiné, Lois Smith, David Adams et Jury Gotshalks.

1954 : La compagnie fait ses débuts à la télévision sur la chaîne CBC. Norman Campbell réalise une version télévisée du Gala Performance et du pas de trois du Le Lac des cygnes.

1958 : Le Ballet national du Canada part en tournée pour la ville de Mexico pour présenter 25 spectacles à guichet fermé à la fin de la saison de 1957-58.

1964 : Le 21 avril marque la première prestation de la compagnie au O’Keefe Centre. La compagnie a présenté Roméo et Juliette de John Cranko avec Galina Samtsova dans le rôle de Juliette et Earl Kraul dans celui de Roméo.

Erik Bruhn commence sa longue collaboration avec Le Ballet national du Canada, présentant sa production de La Sylphide.

1967 : Erik Bruhn met en scène sa production du Le Lac des cygnes avec la compagnie.

1970 : Le Ballet national du Canada est la seule compagnie de ballet classique à être invitée à présenter un spectacle à l’Expo 70 à Osaka, au Japon.

1972 : La compagnie entreprend sa première tournée européenne en Grande-Bretagne, en France, en Belgique, à Monaco, en Suisse et en Allemagne.

Rudolf Nureyev met en scène sa production spectaculaire de La Belle au bois dormant avec la compagnie.

1973 : La compagnie entreprend une longue tournée pour présenter La Belle au bois dormant de Rudolf Nureyev à travers l’Amérique du Nord, tournée qui se termine par une première triomphante au Metropolitan Opera House de New York.

1976 : Alexander Grant, ancien danseur étoile du Royal Ballet et directeur artistique du Ballet for All, devient le directeur artistique de la compagnie. Sous sa direction, Le Ballet national du Canada ajoute de nombreuses œuvres de Sir Frederick Ashton à son répertoire.

1979 : Le Ballet national du Canada est la première compagnie canadienne à présenter un spectacle au Royal Opera House de Covent Garden, à Londres au Royaume-Uni.

Robert Johnston est nommé directeur général.

1983 : Erik Bruhn, qui est considéré comme l'un des plus grands danseurs masculins de ballet classique du 20e siècle, devient le directeur artistique de la compagnie. M. Bruhn, qui collabore depuis 20 ans avec Le Ballet national du Canada et l’École nationale de ballet du Canada, est la personne idéale pour diriger la compagnie. Parmi les ballets ajoutés au répertoire par M. Bruhn, on retrouve La veuve joyeuse, Onéguine et de nouvelles œuvres comme Blue Snake de Robert Desrosiers et Alice de Glen Tetley.

1984 : Reid Anderson met en scène Onéguine de John Cranko pour la compagnie. Le ballet est présenté pour la première fois au International Festival of Music and Dance de Toronto avec M. Anderson dans le rôle principal.

1986 : À la suite de la mort subite de Erik Bruhn, ses associées Valerie Wilder et Lynn Wallis sont nommées directrices associées.

1987 : Valerie Wilder et Lynn Wallis deviennent codirectrices artistiques. La compagnie fête l’anniversaire de sa 35e saison avec une soirée de gala mettant en vedette l’artiste invité Rudolf Nureyev.

Le chorégraphe Glen Tetley se joint à la compagnie à titre d’associé artistique. Les œuvres originales de M. Tetley pour la compagnie incluent Alice, La Ronde et Oracle.

1988 : Le premier Concours international de ballet pour Le Prix Erik Bruhn est lancé.

1989 : Reid Anderson devient directeur artistique et Valerie Wilder est nommée directrice associée. M. Anderson obtient plusieurs nouveaux ballets pour la compagnie, dont La Mégère apprivoisée de John Cranko, Un mois à la campagne de Sir Frederick Ashton et Soldiers’ Mass de Jiří Kylián. Il ajoute plusieurs nouvelles œuvres, notamment The Second Detail de William Forsythe, Now and Then de John Neumeier, Interrogating Slam de John Alleyne ainsi que The Actress, L’éveil du printemps et Casse-noisette de James Kudelka.

Stephan Legate du Ballet national du Canada remporte la deuxième édition du Concours international de ballet pour Le Prix Erik Bruhn.

1992 : La compagnie se représente à Hong Kong, au Japon, en Corée du Sud et à Taiwan.

Le chorégraphe James Kudelka est nommé artiste résident. 

1993 : La compagnie fait une tournée en Allemagne, au Luxembourg, aux Pays-Bas et, pour la première fois, en Israël.

1994 : Karen Kain fête son 25e anniversaire avec Le Ballet national du Canada lors d’une prestation de gala du Le Lac des cygnes au O’Keefe Centre, alors qu’elle danse dans le rôle d’Odette/Odile pour la dernière fois.

1995 : Jaimie Tapper et Johan Persson, membres du Ballet national du Canada, remportent tous deux la quatrième édition du Concours international de ballet pour Le Prix Erik Bruhn.

Le Ballet national du Canada présente la première mondiale de la production hautement acclamée de James Kudelka, Casse-noisette.

Reid Anderson démissionne de son poste de directeur artistique.

1996 : James Kudelka est nommé nouveau directeur artistique de la compagnie.

La compagnie déménage dans le Walter Carsen Centre du Ballet national du Canada.

1997 : Karen Kain prend sa retraite de danseuse étoile du Ballet national du Canada après une carrière de 28 ans avec la compagnie. Elle part en tournée d’adieu à travers le pays présentant l’œuvre de James Kudelka, The Actress.

James Kudelka crée Les quatre saisons.

1998 : Karen Kain retourne au sein de la compagnie à titre d’artiste résidente. Ses nouvelles responsabilités consistent à enseigner, à encadrer les danseurs et à agir à titre de conseillère artistique pour M. Kudelka. (En 1999, le rôle de Mme Kain est élargi et elle devient associée artistique.)

La compagnie, en tournée à New York où elle reçoit les éloges des critiques, présente un programme entièrement canadien des œuvres de James Kudelka, de Dominique Dumais et de John Alleyne.

1999 : Jhe Russell du Ballet national du Canada partage le prix du meilleur danseur avec Gennadi Nedvigin du San Francisco Ballet dans le cadre de la cinquième édition du Concours international de ballet pour Le Prix Erik Bruhn.

Le 5 mai, Le Ballet national du Canada présente la première du Le Lac des cygnes de James Kudelka, et reçoit les éloges des critiques et un grand succès au guichet.

2000 : Le Ballet national du Canada présente la première de L’Oiseau de feu de James Kudelka, mis en scène en collaboration avec le Houston Ballet. L’Oiseau de feu et Les quatre saisons ont connu un succès pulvérisant tous les records pour un programme mixte.

Une adaptation cinématographique du spectacle Les quatre saisons de James Kudelka est produite par Rhombus Media et Veronica Tennant Productions, réalisée par Barbara Willis Sweete et met en vedette Rex Harrington.

2001 : La compagnie fête son 50e anniversaire avec une saison composée de ballets qui ont marqué son histoire, un hommage à ses anciens et à ses bénévoles et un colloque sur le thème passé, présent et futur, qui réunit pour la première fois les directeurs artistiques des plus grandes compagnies de ballet au monde.

2002 : Le Ballet national du Canada présente la première de Le Contrat (Le Joueur de flûte) de James Kudelka le 4 mai 2002, sur une musique originale de Michael Torke, dans une création de costumes et de décors par Michael Levine.

Kevin Garland est nommé directeur général.

2004 : Rex Harrington fête son 20e anniversaire avec Le Ballet national du Canada et prend sa retraite en tant que danseur étoile à la fin de la saison.

Le Ballet national du Canada présente la première de Cendrillon de James Kudelka qui a reçu les éloges des critiques.

2005 : Le Ballet national du Canada présente la première de Un chapeau de paille d’Italie de James Kudelka.

James Kudelka quitte son poste de directeur artistique et est nommé chorégraphe résident.

Karen Kain est nommée directrice artistique.

2006 : Le Ballet national du Canada emménage dans le Four Seasons Centre for the Performing Arts et c’est le début d’une ère nouvelle. Pour la première prestation se déroulant dans les nouveaux locaux de la compagnie, la directrice artistique Karen Kain remet en scène La Belle au bois dormant de Rudolf Nureyev.

2007 : Tina Pereira du Ballet national du Canada remporte la septième édition du Concours international de ballet pour Le Prix Erik Bruhn.

Suzanne Farrell met en scène la première représentation de la compagnie du Don Quichotte de Balanchine.

À l'occasion du 10e anniversaire de sa mort, le Ballet national du Canada présente un hommage à Jerome Robbins. À l'exception du New York City Ballet, la compagnie est la première à présenter West Side Story Suite de M. Robbins.

2008 : Première nord-américaine de La Mouette de John Neumeier.

2009 : Le Ballet national du Canada introduit Innovation : un programme mixte comprenant trois premières mondiales par les chorégraphes canadiens Crystal Pite, Sabrina Matthews et Peter Quanz. Émergence de Mme Pite remporte quatre prix Dora Mavor Moore.

Elena Lobsanova du Ballet national du Canada remporte la huitième édition du Concours international de ballet pour Le Prix Erik Bruhn et Matjash Mrozewski gagne le prix chorégraphique inaugural pour sa nouvelle œuvre, Dénouement.

2010 : Le Ballet national du Canada présente une nouvelle conception d’Onéguine avec de nouveaux décors et costumes de Santo Loquasto.

À l'exception du Royal Ballet, la compagnie est la première à présenter Chroma de Wayne McGregor.

2011 : Le Ballet national du Canada présente une toute nouvelle production complète des Aventures d’Alice au pays des merveilles de Christopher Wheeldon, en collaboration avec le Royal Ballet (Royaume-Uni).

Pour souligner le 60e anniversaire de la compagnie, Alexei Ratmansky crée une nouvelle production complète de Roméo et Juliette.

2012 : Le Ballet national du Canada fait un retour sur la scène internationale après 35 ans d'absence. Lors d’une tournée à Los Angeles, elle présente Les Aventures d’Alice au pays des merveilles au Music Center.

2013 : Roméo et Juliette, le premier spectacle de la compagnie à Londres depuis 26 ans, est présenté au Sadler’s Wells Theatre à Londres en Angleterre et Les Aventures d’Alice au pays des merveilles est présenté au Kennedy Center à Washington, D.C.

À l'exception du Hamburg Ballet, la compagnie est la première à présenter Nijinsky de John Neumeier.

2014 : Barry Hughson est nommé directeur général. 

Les Aventures d’Alice au pays des merveilles est présenté en tournée au Théâtre David H. Koch du Lincoln Center de New York et Roméo et Juliette est présenté au Music Center à Los Angeles.

Crédits photographiques de l'image principale : artistes du ballet dans Le Lac des cygnes. Photo par Daniel Neuhaus.

Powered by Translations.com GlobalLink OneLink Software